Un match en deux temps, en demie teinte


Dimanche 20 novembre, nous avions rendez-vous au stade du Carihem à Roubaix. Pour rappel, le match aller a eu lieu le 23 octobre. Après un match où nous étions absentes, nous avions encaissé une défaite 25-7.

Nous engageons la rencontre, avec le coup d’envoi, les roubaisiennes ayant choisi leur terrain, soleil couchant dans le dos pour elles, en pleine face pour nous (et oui, il est 15h mais c’est déjà soleil couchant). Nous montons en défense, 1er maul puis, percée des roubaisiennes pour venir aplatir leur 1er essai. Nous nous laissons déborder de nouveau 4 fois de suite : la ligne de défense n’est pas tenue, les roubaisiennes en tirent avantage et traversent le terrain !

En fin de 1ere mi-temps, les z’abeilles se réveillent. Après un beau jeu d’avant, une belle poussée, c’est un bel essai collectif, dans le coin du terrain (un peu plus et il sortait !) portés notamment par Sido et Mareyva.

Le ton était donné en fin de 1ere mi-temps, on se réveille ! A l’aile, Laté arrive à franchir la ligne d’en-but adverse pour inscrire un second essai lorcais. Les roubaisiennes ne s’approcheront plus de notre ligne d’en-but dans cette seconde phase de jeu. La tension monte d’un cran. Une roubaisienne écope d’un carton blanc : les mêlées se font donc un temps à 5. Malgré les mauvais gestes adverses, nous essayons un maximum de ne pas entrer dans leur jeu. Deux roubaisiennes vascillent sur le terrain et sortent pour blessure. Le coup de sifflet final retentit, score : 25-10. Aucun essai ne sera transformé.

Globalement, un match très inégal, les 2 mi-temps offrant un jeu très différent. Nous sommes encore trop longues à entrer dans le match. Dommage, si nous avons dominé la 2eme mi-temps, offrant une meilleure défense, les roubaisiennes, n’accédant plus à notre en-but, nos attaques ne nous ont pas permis de revenir au score.

Des progrès sont encore à réaliser même si on s’améliore : les touches sont plus convaincantes, les mêlées mieux poussées, les en-avant moins nombreux.

L’arbitre aura fait preuve de beaucoup de patiente, rappelant à l’ordre régulièrement. On aura frôlé la bataille générale et on ne peut que le déplorer mais bon… faut pas trop pousser non plus !

Merci à nos supporters ! Cela fait toujours aussi chaud au cœur d’avoir votre soutien.

Prochain RDV : dimanche 4 décembre, déplacement à Amiens ! (un tout autre état d’esprit ! 😉 )