Pas de Chilly en dessert…

C’est ce dimanche 11 octobre que les Z’abeilles ont joué leur deuxième match à domicile contre Chilly-Mazarin, nouvelle équipe parisienne dans la poule (qui a d’ailleurs fait une entente avec Vincennes cette année). Les Z’abs savaient l’équipe difficile d’après son résultat contre Tourneuve la semaine dernière, et se sont donc préparées à un match dur. Après un repas partagé au club-house, les filles sont parties se préparer dans les vestiaires, et c’est avec la rage de gagner qu’elles rentrent sur le terrain pour l’échauffement.

L’équipe est en place, les supporters venus en nombre sont prêts, le coup de sifflet est lancé. Marquette quitte rapidement ses 50, et rentre sur le terrain adverse. Après un beau jeu collectif développé à la fois par les 3/4 et les avants, c’est Clémence (encore une fois!) qui marque à la 9ème minute. Pas de transformation. Les Z’abs mènent alors 5-0.

C’est à ce moment précis qu’elles se disent que ce match est prenable, mais relâchent par erreur un peu la pression. Elles tiennent bon en défense jusqu’à un coup de pied de relance qui arrive dans les bras de la 15 adverse, qui déploie le jeu vers l’extérieur et la 13 marque à la 23eme minute. Pas de transformation. Mi temps : 5-5. Tout est encore possible.

C’est une deuxième mi-temps compliquée qui se joue ensuite. La mêlée des Z’abs, solide, gagne tous ses ballons et va même voler 5-6 fois le ballon à la mêlée adverse. Mais Marquette n’arrive pas à développer son jeu collectif, et perd son pilier gauche suite à une déchirure du mollet (Cara : prends bien soin de toi!).

C’est après une belle attaque de la part de Chilly qu’un essai de pénalité leur est accordé, suite à un plaquage haut dans l’embut, à la 80eme minute. Pas de transformation.

Les Z’abs perdent 5-10, mais prennent quand même le bonus offensif. Elles ressortent frustrées, mais se préparent déjà mentalement pour leur prochain match qui aura lieu à Montmorency dimanche 18 octobre.

Merci à tous les supporters qui sont venus, à toutes les anciennes joueuses et aussi aux nouvelles, aux blessées (Zabou, reviens nous vite), aux familles et amis, et merci à la maman de Charlotte d’être photographe officielle des Z’abs ! RDV la semaine prochaine !!