Et pourtant, le courage n’a pas manqué…

Il est des lundis matins où vous relater le match de la veille reste pour votre humble serviteur un exercice difficile. Ce sera le cas aujourd’hui.

C’est avec un avis de tempête que nous avons pris le bus pour Maubeuge : le vent soufflait fort et nous donnait déjà un avant-goût de ce que nous aurions à affronter quelques heures plus tard.

Nos noirs, qui jouaient en vert pour l’occasion, se trouvèrent effectivement face à Eole en 1ère période… ils ont pour autant su faire preuve de maîtrise. Une 1ère pénalité pour les locaux, puis un nouveau superbe essai de Lucas : 3 à 7, l’espoir à ce moment là était lorcais. Comprenant le danger qui les guettait, le staff maubegeois faisait alors rentrer 3 vieux briscards. Pari gagnant : nos adversaires nous embrouillaient à qui mieux-mieux, et bien qu’en infériorité numérique, réussissaient à marquer juste avant la mi-temps : 10 à 7 à la pause.
Sur le coup de renvoi, suite à un bon pressing des verts, une pénalité tapée par Mehdi fila entre les poteaux… la fiabilité de notre buteur amène le score à 10-10.
Et puis patatras… nos adversaires mettaient la main sur le ballon… quelques placages manqués, quelques mauvais choix et 3 essais tombaient alors dans l’escarcelle de nos adversaires. Malgré une fin de match tout au courage, nous ne pourrons plus revenir au score : 30 à 10 au coup de sifflet final.

Quant à la B, malgré la défaite 21 à 19, le match dans son contenu à été bien meilleur que le dimanche précédent.

Une petite pensée pour nos supportrices qui n’hésitent pas à affronter parfois des conditions difficiles (elles se reconnaîtront) afin d’encourager les 2 équipes.

Dimanche prochain, nous recevons Boulogne. Nous comptons sur tous pour nous soutenir.
Adishatz
Pierre

Et comme on le dit dorénavant dans la Sambre : si la victoire au LORC tu as connu en septembre, le bonus offensif tu savourera en novembre…..