LORC-NANTERRE

Match de rugby féminin n°4: LORC vs Nanterre.
Thème de séance: Evaluation certificative
Objectif pour les joueuses gagner la rencontre. (ne pas encaisser d’essai , on est à la maison il ne faut pas déconner quand même)
Objectif pour les entraîneurs Que le joueuses réussisent à mettre en place les combinaisons travaillées à l’entraînement

​​

Situation: Echauffement
But pour l’enseignant: Révision rapide des combinaisons, que les joueuses se mettent dans le match, pas de ballons qui tombent Règles de fonctionnement :

Premier temps passe autour du carré marcou, échauffement articulaire en binôme (un pousse et l’autre résiste), révision des lancements de jeu touche et mêlée.

But pour la joueuse: Se mettre dedans, trouver son second souffle (ou déjà le premier c’est pas mal…)
Dispositif :

carré marcou, sac de percu, plots, zone de jeu allant de la ligne de ballon mort à la ligne d’essai.

Critère de réussite :

avoir envie de découper de la parisienne, être chaude.

Situation: 1ière mi temps des Z’Abeilles!
But pour l’enseignant: Règles de fonctionnement : Il paraît qu’il faut prendre un ballon et se le passer en arrière…

Synopsis:

S’aligner le long de la touche et attendre que les jeunes demoiselles rayées en bleu et blanc sortent du vestiaire…

Coup de sifflet, rentrer sur le terrain, la danse commence:

Camper dans le camp adverse durant plus de 10 minutes sans succès (en-avant, sortie de touche) puis subir un  lancement de jeu adverse qui transverse la première ligne de défense et file planter le premier essai. Malgré le beau temps: douche froide….

Rapidement retourner dans le camp adverse, mais buter de nouveau sur la défense une certaine fébrilité et précipitation est palpable (rassemblement, tension, frustration…). Impression désagréable de déjà vu. Arrêt du temps, taloneuse ¾ blessée… super!

Attendre la dernière minute de la mi-temps et un coup de pied adverse récupéré par la 9 le long de la touche, foncer, puis lancer le jeu en mode ¾ (enfin pas totalement) hop hop on fait des passes on écarte, on court et puis essai!

Les z’abs sont à égalité, seule la transformation peut faire la différence… Elle passe, l’arbitre siffle la mi-temps … soulagement

Rassemblement, ne pas se relâcher continuer à mettre la pression comme en cette fin de mi-temps.

But pour la joueuse: Réussir à marquer des essais dans la zone de vérité, plaquer, plaquer et ah euh oui PLAQUER!
Dispositif :

1 terrain tout beau et tout grand.

Critère de réussite :

marquer un essai sans casser les doigts de la 10 en la prenant dans ses bras après l’essai (visiblement pas réussi sur ce point).


Situation: 2eme  mi temps des Z’Abeilles!              on prend les mêmes et on recommanche!
But pour l’enseignant: Marquer des essais, ne pas s’en prendre un (ne pas mourir d’un infarctus à chaque percée adverse que 2 points d’avance…) Règles de fonctionnement : même ballon, autre sens de jeu .

Synopsis:

Coup d’envoi et le scénario se répète.

Même sentiment de frustration, camper dans le camp adverse mais ne pas concrétiser à cause d’un détail (ballon mort, en avant). Tendre le dos, seul 2 points donnent l’avantage…

La fatigue provoque des fautes de mains, mêlées, mêlées, et ah oui mêlée, mais l’occupation est toujours dans le camp adverse. Le temps est le deuxième adversaire. A chaque incursion adverse les z’abs se jettent dans les jambes, les pieds, le maillot: les adversaires ne doivent pas passer.  L’engagement est important, les filles souffrent, fatiguent, mais on tient le score, on peut le faire.

Impatience des 3 coups de sifflets.  Tension différente mais encore présente pour cette deuxième mi-temps.

Blessure du troisième ligne centre (cette fois ci c’est moi). Sur le banc l’attente est encore pire plus que 7 minutes, a chaque possession adverse le stress monte (réflexion à moi même: je ne pourrais jamais être coach!). Les filles s’envoient se donnent…

Coup de sifflet,sortir du terrain la fête commence…

On a gagné, de peu mais quand même ça fait du bien.

But pour la joueuse: ne pas s’en prendre un, un petit essai en plus ce n’est pas de refus!
Dispositif :

1 terrain un peu moins tout beau et plus  grand (jambes lourdes).

Critère de réussite :

Ne pas se prendre d’essai, chercher à gagner!

Il paraît que j’ai serré un peu trop violemment la 10 dans mes bras donc je m’occupe de la rédaction de l’article. Direction SOS main pour moi (le rugby il paraît que c’est violent) et puis comme j’aime les urgences je décide d’y retourner un peu plus tard dans la soirée le Scot ça peut être dangereux aussi…

 

Le boulonnais dans nos contrées…

Ce dimanche 27 novembre, Boulogne était forfait en B et se déplaçait avec seulement 12 joueurs pour l’équipe A.
Règlement oblige, nous nous alignons au même nombre.
C’est donc avec pas moins de 10 joueurs remplaçants que nous avons appréhendé cette première mi-temps.

 

Bien vite, nos lorcais mettent la main sur le ballon : du jeu, de l’enthousiasme… et 5 essais, certains de fort belle facture, portent le score à 39 à 0 à la fin du 1er acte.

Dès la reprise, après les nombreux changements, le match repartait sur le même rythme. De nouveau, par 6 fois, nos joueurs pointèrent  en terre promise. Malgré leur faible effectif, les boulonnais étaient  récompensés de leur vaillance et de leur  courage par une belle réalisation, fixant le score final : 77 à 7.

Si le score peut paraître lourd, il faut noter que c’est en partie dû à l’application et au sérieux maintenus tout le long du match par nos lorcais.

Je tiens à remercier le club de Boulogne qui, bien que vivant des moments difficiles, se sont  bien envoyés, comme  on dit, nous proposant de ce fait un vrai match de rugby.

Prochaine rencontre  dimanche 11 décembre à  Chauny.

Adishatz
Pierre

Et comme on le dit dorénavant dans le boulonnais :

Si en effectif limité, au LORC, nous allons nous les maritimes
La défaite y est alors tout à fait légitime

Deuxième plateau à 7: Haut les coeurs!

Dimanche 27 novembre : rdv en début d’après midi sur le vieux terrain pour notre second plateau à 7. Comme la dernière fois, nous recevons Valenciennes, Roubaix et Tourcoing. En dépit des nombreuses blessures qui touchent l’équipe en ce moment, nous sommes tout de même 9 venues disputer ces trois matchs.

On commence par Valenciennes. On met en place notre jeu et malgré quelques erreurs de concentration on parvient à aller aplatir à plusieurs reprises. Il faudra tout de même être plus appliquées pour les deux matchs suivants.
En début de deuxième mi-temps, Sophie se blesse sur un plaquage : sa tête rencontre la tête d’une autre de nos joueuses venue lui prêter main forte. L’arcade sourcilière en sang, elle décolle immédiatement pour les urgences avec Natacha venue nous supporter. Nous remportons quand même ce match.

2ème match contre Roubaix. Les plaquages sont plus offensifs, les joueuses adverses ont plus de vitesse, plus d’impact. On s’accroche, c’est un match disputé. On prend des essais, on en marque aussi. A la clé, une victoire pas très large.

Entre les matchs, il commence à faire vraiment froid, la nuit commence à tomber, on se serre les unes contre les autres histoire de ne pas geler sur place.

3ème match contre Tourcoing. La fatigue se fait sentir, le volume physique des filles en face est plus important, elles sont nettement plus agressives. On s’accroche encore mais on subit leurs impacts. Cette fois, c’est elles qui gagnent le match largement.

Le temps qu’on arrive au scot pour se réchauffer, le verdit est tombé pour Sophie : fractures du nez et du plancher orbital, et un trauma crânien. Bon courage à elle et un grand merci aux quelques filles venues nous soutenir en ce froid dimanche !

Triste nouvelle…

C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès de Jérémy Grisolet, 22 ans, joueur du club de Gravelines après 2 saisons à Grande-Synthe.

Le LORC se joint à la grande famille du rugby et présente toutes ses condoléances à la famille.

En hommage à Jérémy, une minute de silence sera observée ce week-end avant tous les matches se disputant sur les terrains des Flandres.

Tournoi du 19 novembre, U6 et U8

Ce samedi 19 novembre, c’était au tour des U6 et U8 de fouler les terrains pour un nouveau tournoi.

Voici les résultats :

Iris – Villeneuve 1 = 1-5
Villeneuve 2 – Lorc = 3-1
Iris – Lorc = 3-0
Villeneuve 1 – Villeneuve 2 = 0-4
Lorc – Villeneuve 1 = 0-3
Iris – Villeneuve 2 = 3-1
Bravo à nos jeunes Lorcais qui, malgré les défaites, n’ont pas démérité !

Tournoi du 12 novembre, U10 et U12

Voici les résultats du tournoi qui s’est déroulé le 12 novembre à Marquette.

Apparemment, malgré le froid et la pluie, tous ces jeunes rugbymen/rugbywomen ont fait preuve de vaillance… bravo à eux !!!

Tandis que le LORC et St Pol affichaient des effectifs suffisants, les Weppes disputaient des matchs à effectif incomplet.

Les résultats

U10

LORC-St Pol = 0-5

St Pol-Weppes = 4-1

LORC-Weppes = 7-0

St Pol est donc 1er avec 8 points, le LORC 2e avec 5 points et les Weppes 3e avec 2 points

U12

LORC-St Pol = 0-15

St Pol-Weppes = 11-0

LORC-Weppes = 5-3

1er, St Pol (8 points). 2e, LORC (5 points). 3e Weppes (2 points)

Et pourtant, le courage n’a pas manqué…

Il est des lundis matins où vous relater le match de la veille reste pour votre humble serviteur un exercice difficile. Ce sera le cas aujourd’hui.

C’est avec un avis de tempête que nous avons pris le bus pour Maubeuge : le vent soufflait fort et nous donnait déjà un avant-goût de ce que nous aurions à affronter quelques heures plus tard.

Nos noirs, qui jouaient en vert pour l’occasion, se trouvèrent effectivement face à Eole en 1ère période… ils ont pour autant su faire preuve de maîtrise. Une 1ère pénalité pour les locaux, puis un nouveau superbe essai de Lucas : 3 à 7, l’espoir à ce moment là était lorcais. Comprenant le danger qui les guettait, le staff maubegeois faisait alors rentrer 3 vieux briscards. Pari gagnant : nos adversaires nous embrouillaient à qui mieux-mieux, et bien qu’en infériorité numérique, réussissaient à marquer juste avant la mi-temps : 10 à 7 à la pause.
Sur le coup de renvoi, suite à un bon pressing des verts, une pénalité tapée par Mehdi fila entre les poteaux… la fiabilité de notre buteur amène le score à 10-10.
Et puis patatras… nos adversaires mettaient la main sur le ballon… quelques placages manqués, quelques mauvais choix et 3 essais tombaient alors dans l’escarcelle de nos adversaires. Malgré une fin de match tout au courage, nous ne pourrons plus revenir au score : 30 à 10 au coup de sifflet final.

Quant à la B, malgré la défaite 21 à 19, le match dans son contenu à été bien meilleur que le dimanche précédent.

Une petite pensée pour nos supportrices qui n’hésitent pas à affronter parfois des conditions difficiles (elles se reconnaîtront) afin d’encourager les 2 équipes.

Dimanche prochain, nous recevons Boulogne. Nous comptons sur tous pour nous soutenir.
Adishatz
Pierre

Et comme on le dit dorénavant dans la Sambre : si la victoire au LORC tu as connu en septembre, le bonus offensif tu savourera en novembre…..

Dans la peau d’une débutante

Avant propos : Au vue de la violence du match, nous ne publierons pas de photo de ce dernier à la place, vous pourrez admirer des photos d’animaux qui aiment le rugby.

Afficher l'image d'origine

Ce dimanche 20 Novembre au réveil  j’étais un peu stressée je m’apprêtais à faire mon premier match de rugby en déplacement au stade français en plus, j’imaginais déjà les tribunes de Jean Bouin remplies des dieux du stade encore huilés du shooting de leur calendrier ….

En fait j’allais très vite déchanter, des dieux du stade il n’y aura pas, on joue  le stade Français oui  mais sur leur 3éme terrain dans la bourgade de Vaucresson entre les parcours de golf et les terrains de hockey.

rugby pig... close enough to football pig! too cute. Oh it's... So cute... TT^TT COME HERE AND LET ME LOVE YOU, LITTLE ONE:

Arrivée à Marquette pour prendre le bus  re-montée de stress on est à peine 10 joueuses ….
J’apprends alors par Alison notre valeureuse capitaine qu’on prend une caravane de filles à Arras et que certaines d’entre nous ont profité de ce match pour aller respirer le bon air pollué de la capitale et nous rejoignent sur place. C’est rassurant qu’elle soit là Alison, elle va m’aider sur le terrain à ne pas faire trop de bêtises … quoi elle ne joue pas elle est sur le banc de touche (soigneuse) pas suffisamment remise de sa blessure ??? (re stress).
Il semble que tout est contre moi-même le climat, c’est alerte rouge avis de tempête, le bus tangue dans tous les sens j’ai presque le mal de mer …
Enfin la pause,  Pic Nic improvisé dans une station-service  je me suis fait un sandwich minable au pain de la veille et je lorgne un peu sur les Tupperwares de mes copines habituées, surtout sur l’appétissante salade de pâtes de Marylou qui a l’air plus douée pour les salades que pour les gâteaux.
"Hey! Let's play dodge ball.":

Eric bat le rappel c’est l’heure de repartir, on remonte toutes dans le bus-bateau j’ai un peu mal au ventre l’heure de vérité approche, atelier coiffure pour la fin du trajet : nattes tresses chignons il vaut mieux tout attacher pour jouer sereine.
Une fois sur place, après avoir un peu galéré pour trouver le bon terrain, j’arrive dans mon premier vestiaire de mon premier match…
Bof tout petit je m’attendais à mieux pour le stade français.
Captain Cara et Alison répètent les dernières consignes, les maillots sont distribués je suis remplaçante j’ai le numéro préféré de mathou le 19 de sa Corrèze natale.

Le match commence très mal, elles engagent d’un coup de pied très long qui surprend nos lignes arrières qui entrent le ballon dans l’en-but et aplatissent mêlée à 5 mètres. Sur la mêlée leur 8 surpuissante transperce notre défense.

Essais 5-0 puis 7-0 après la transformation.

Les essais s’enchaînent, c’est très compliqué!...rugby player!:

De notre coté nous avons une équipe diminuée par les nombreuses blessures; en face nous avons des filles qui s’entraînent trois fois par semaine  dont une fois avec  l’équipe première qui est en tête de l’Armelle Auclair. Tout cela complété par une séance de musculation, pas étonnant qu’elles nous fassent si mal !!

Et le score en témoigne !

Score final : 71-0 à la fin !
Glasgow Warriors v Racing 92 - European Rugby Champions Cup
Mon match ? Et bien, comment dire je suis entrée à 20 minutes de la fin, j’ai fait un en-avant sur mon premier ballon (un long coup de pied porté par le vent).
Ensuite j’ai essayé de me placer correctement aidée par mes co-équipières  et j’ai plaqué plaqué et encore plaqué pas touché beaucoup de ballon.
Je sors du terrain un peu déçue mais Eric, Odette et les copines me réconfortent : « c’est pas mal pour un premier match… j’ai été courageuse… c’était compliqué ! »
Après une bonne douche et un buffet sympa, on repart pour 3 à 4h de bus mais celles-là seront moins longue qu’à l’aller : mojito, musique, ambiance … mais il parait qu’au rugby ce qui se passe dans le bus reste dans le bus !!
Vivement le prochain match et pourvu qu’il soit moins dur !!

Match à suspense contre le premier de poule…

Avec  la venue  de Valenciennes ce dimanche 13 novembre, c’est le  premier de  poule qui se présente au haut Touquet  avec de légitimes intentions.
Au cours de la 1ère  mi-temps,  on découvre une équipe  lorcaise survoltée,  qui prend le score  à  son compte : après une égalité  à 3 partout, un magnifique essai  en première main* de Lucas, au cœur de  la défense, nous donnait  un avantage de 10 à  3. Le score en restera là, malgré une domination constante des noirs dans ce 1er  acte.
Bien vite après la reprise du jeu, après un pilonnage intensif de l’en-but adverse, les avants mettaient la main sur le ballon et Anthony atteignait la terre  promise : 15 à 3.
Le reste du match ne sera plus de la même veine : les valenciennois  marquent alors 2 fois coup sur coup pour une égalité parfaite, 15 à 15.
Malgré une domination constante de notre adversaire en cette fin de match, le score n’évoluera plus.
Ce score de parité qui reflète parfaitement la physionomie du match laisse quand même comme un goût d’inachevé.
C’est l’éternel débat dans le lanterneau rugbystique : 2 points de gagnés ou de perdus ?

 

Quant à la B, nous avons assisté à un véritable sabordage. Comment peut-on mener 23 à  0 (mi-temps) et finir par s’incliner par 34 à 41 ? ……. pas de commentaire de ma part.
Dimanche prochain, un déplacement important nous attend à Maubeuge. Travaillons bien cette semaine dans cette optique.
Bonne semaine à tous !
Adishatz
Pierre

 

Et comme on le dit dorénavant dans le valenciennois : si au LORC tu finis par obtenir le match nul, finalement ce n’est pas un si mauvais calcul …

 

* Essai en première main : Après une remise en jeu, touche ou mêlée, l’équipe en possession du ballon décide d’attaquer au large sans créer de point de fixation. Aucun joueur ne passe par le sol, les joueurs enchaînent les passes jusqu’à ce que l’un d’entre eux se fasse plaquer. Si l’action se conclut dans l’en-but, on parle d’essai en première main.

Les séniors ont fait fort !

Ce dimanche 6 novembre 2016, le rendez-vous était pris pour aller fouler le pré de Saint-Quentin.

C’est sous les premiers  frimas de  l’hiver que l’équipe  2 à  donné le tempo de cette  journée : du jeu sérieux, du mouvement, le respect des consignes… bref, un bon match, pour une belle  victoire. Au tableau d’affichage, 61 à 7, et cerise  sur le gâteau, 1er match et 1er  essai  pour Loic et Edgar.
L’équipe 1 a enchaîné sur le même  rythme : un premier essai rapide  suivi d’un deuxième, le LORC menait rapidement 15 à 0. Mais le niveau  de jeu s’étiolait  alors, la mi-temps  intervenant  sur ce score.
Dès la reprise, pénalité  réussie amenant le score à 18  à 0. Malheureusement, sur le coup  de renvoi, blessure de Florent  (genou déboîté) qui a été évacué par les pompiers vers l’hôpital  local où tout fut  remis en  place. Florent, à sa grande satisfaction,  put rentrer avec nous dans le bus….. bon courage à toi pour la suite !
Le match, après cette  longue interruption, tomba dans un faux  rythme mais notre bonne  condition physique  nous permit alors d’aller chercher le bonus offensif. Un troisième, un quatrième et enfin un dernier essai pour un score final de 33 à 0.
Félicitations à tous ! Le travail  effectué  par Guillaume, Rudy et Jérémy porte ses fruits.
Des phases de conquêtes propres, une alternance jeu au pied/jeu à la main réussie, une défense efficace… continuons à bien travailler !!!
Adishatz
Pierre
Dimanche prochain, réception de Valenciennes, 1ers de poule à ce jour.
Venez nombreux nous encourager !!!
Et comme on le dit à Marquette : pour éviter les maux de tête, oublie la défaite !!!