Soleil au RDV… ou presque, au beach rugby de Zeebruges

La fin de saison rime avec Beach rugby ! Et on ne manquerait ça pour rien au monde !

Nous voici donc partie en expédition pour rejoindre les douces plages de Zeebruges dans la joie et la bonne humeur ! 🙂

Bon, ça n’a pas commencé tout à fait comme on l’attendait… nous cherchons le camping et nous le retrouvons à la place du parking de l’an dernier. Certes, il n’y aura plus de bouses de vache mais nous ne sommes pas convaincues. Il est 20h, de nombreuses toiles sont déjà tendues et pour les mieux équipés, il y a même des barnums. Vite, il nous faut trouver une place pour toute la joyeuse troupe ! C’est choses faite… et quelques gouttes commencent à tomber ! Hantise : un remake de l’an passé ??

Heureusement, Sido a apporté deux grandes tentes de Scout : nous pouvons prendre l’apéro au sec ! (mais ses occupantes auront quelques surprises dans la nuit ! … ) La soirée est tranquille, un peu groggy par la pluie. Certaines constatent que le sèche-cheveux restera au fond du sac, camping à l’arrache oblige, et ce même si on prend la drache ! Et quelques heures plus tard, nous retrouvons errant sur le campement les quelques retardataires, avec Colette dans un look kosovare très tendance !

Le lendemain, on oublie vite la pluie de la veille, le soleil est au rendez-vous et les immenses flaques de boue ont séchées. On file sur la plage, distribution de maillots…. Et même Léa, qui pensait venir en touriste, se fait rhabiller aux couleurs de l’équipe avec maillot et short (y’en a toujours un ou deux qui traînent !).

Cette année, comme l’an passé, nous engageons deux équipes, mais cette fois ci, un peu moins fournies. Nous sommes optimistes et ambitieuses ! Bon, 1er match, 1ere déconvenue … 2ième match, 2ième déconvenue… Les effectifs sont trop justes, ce qui ne permet pas les remplacements nécessaires à un jeu de cette intensité… rassemblement des troupes, grands débats et la décision tombe : nous ne refaisons plus qu’une équipe ! Nous allons enfin avoir plus de rotations et impulser une vraie dynamique de jeu. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Et le jeu s’en ressent illico ! On finit la journée mieux qu’elle n’avait commencée, le temps de prendre ses marques et nous gagnons enfin un match !

Fin de la journée, Aïe, Bertille s’est coincé le coude ! Direction l’infirmerie, voire les urgences, vu sa tête. Ah ben non, l’idée de ne pas pouvoir profiter de la soirée lui a fait de l’effet (bon et peut être un peu aussi les manipulations du kiné) ! C’est le petit miracle du w-e !

C’est l’heure de l’apéro et on ne manque pas de provisions. Les joies du camping : on rencontre les voisins, notamment les marseillais mais aussi les belges et les hollandais et on partage les verres ! Et une occasion de plus de faire la fête : c’est l’anniversaire de Pauline ! …

Dimanche matin, la nuit fut courte, l’aspirine est de sortie. Nous nous sommes qualifiées en plate ! Euh ah bon, même avec nos résultats de la veille ! La bonne surprise ! Tant mieux bien qu’inespéré. Nous sommes d’attaque ! L’équipe est au top ! Si si ! Dommage que nous n‘ayons pas été dans les mêmes dispositions la veille… La soirée a même eu du bon : on compense les excès de la veille par beaucoup d’envie et d’agressivité, nous avons même des supporters ! Nous enchaînons les matchs victorieux et nous voici en finale de la poule… contre Roubaix ! Les z’abeilles s’impose sur le terrain : la first place est à nous !

Nous avons ensuite un peu de temps pour s’installer en tribunes et profiter des autres matchs. Le répit sera de courte durée ! Pauline reçoit un objet non identifié sur le crane ! Mais qu’est-ce donc ? Des petits rigolos canardent les tribunes de bombes à eau (pas toujours explosives) avec une fronde géante. On finit de regarder les matchs en gardant un œil sur ces joyeux lurons ! Et puis surtout, le soleil tape et on rigole de voir Fanny devenir écarlate ! Gwen, Colette ou encore Sido sont raisonnables, elles mettent de la crème, se couvrent le visage… elles ont eu bien raison parce que les autres sont arrivées écrevisses au boulot le lundi!

Couverture

Bien que le classement final soit moins bon que l’an passé – nous finissons au total 13ème sur 31 – nous voici toute excitée par cette 1ere place de poule et pour notre petit moment de gloire : petit salut aux autres équipes depuis l’estrade, pour aller chercher notre coupe et entamer un petit cri d’équipe ! Youhouhouh !

Les révélations du tournoi : Léa et Naïma, fraîchement recrutées chez les z’abeilles qui décanillent tout sur le terrain !! De magnifiques plaquages, une volonté de fer !

Encore un bon week end de passé avec l’équipe ! Vivement l’année prochaine !