Sortie d’hibernation

Bonjour à tous !

Eh oui, après plusieurs mois de silence j’ai décidé que celà ne pouvait plus durer et qu’il était grand temps de redonner un peu de nouvelles de la ruche à nos quelques lecteurs.

Alors déjà, parlons de la suite de saison. Je vous avais abandonnés il y a quelques temps en vous parlant du tournoi de Verdun. Depuis la saison est terminée et nous avons vécu plusieurs matchs, des bons et d’autres nettement moins.

Pour commencer il faut parler de notre grande défaite de la saison : le tournoi à domicile, qui s’est déroulé le 14 mars. Nous nous étions promis de leur montrer qu’on était chez nous, et bien c’est raté… Nous avons essuyé ce we là trois défaites, d’autant plus cuisantes que notre jeu n’était vraiment pas dans l’un de ses bons jours. L’équipe n’était pas vraiment soudée (chacun avait ses spectateurs d’où dispersion à chaque arrêt de jeu), il nous manquait nos deux cap’taines et le coach était obligé de s’occuper de tout pendant la rencontre, donc n’était pas très dipo pour les échauffements etc. Bref, passons.

Mais après un échec l’essentiel est de savoir rebondir et c’est ce que nous avons fait !

En effet, on nous avait émis l’hypothèse, environ un mois auparavant, d’un tournoi en Angleterre, dans le Lincolnshire ! Cette proposition avait bien entendu été adoptée à l’unanimité, et ça y est, nous recevons les papiers, envoyons les chèques et le rdv est pris : rendez vous samedi 4 avril à 8h pour trois de jours de pur foliiiiiiiiiiiiie(s) (cf article suivant) !!!

Une interrogation s’élève alors : après le tournoi désastreux du 14, nous avions un we de libre puis tournoi à Nancy et le we suivant l’Angleterre. Au vu du nombre de blessées (une entorsée de la cheville, une blessée au coude, une absente…) nous allions être en effectif réduit, et étant donné le trajet à parcourir jusqu’à Nancy et les sacrifices qui vont avec (lever à 3h du mat pour départ très tôt), nous avons préféré faire forfait (non sans quelques remords) plutôt que de risquer d’avoir des blessées en Angleterre.

La semaine du 22, Nico (le coach) me soumit l’idée brillante et lumineuse de créer des t-shirts pour notre déplacement. Certes, pourquoi pas, mais attention aux délais de livraison… Nous tentons le tout pour le coup et……….. ne les recevons pas à temps… « Bon ben tant pis on les aura pour les entraînements et les sorties entre Z’abeilles hein »……Ah ben non pas pour les entraînements non plus finalement, pas assez solides (Audrey a déchiré le mien le soir où je les ai distribués, à l’entraînement… chouette !)

 

Dernier tournoi de la saison

Ca y est c’est la fin de la saison !

Notre dernier match s’est déroulé le dimanche 11 avril. Tout s’est plutôt bien déroulé, nous nous sommes fait plaisir, nous avons développé un bon jeu, malheureusement insuffisant face à nos adversaires (toutes trois qualifiées pour les quarts de finale d’ailleurs), mais c’était un très bon moment (encore un !)

Nous avons eu la chance d’avoir des supporters, notamment Christophe et Théo, que nous avions rencontrés en Angleterre.

Pas énormément de choses à dire à propos des matchs, le premier était contre Verdun, coup de sifflet, nous recevons le ballon et en 5min posons notre premier et dernier ballon derrière la ligne d’enbut. Motivées par cette entrée de jeu très positive, nous continuons de plus belle, mais les filles de Verdun n’étant pas nées de la dernière pluie, elles se sont très bien reprises et ont gagné le match 5 essais à 1.

Les deux autres matchs ont démontré une chose : notre défense n’est pas trop mal mais nous perdons des ballons sur des erreurs bêtes (fautes de main…), et nous n’ouvrons pas assez le jeu en attaque. Nous le savons et allons travailler là-dessus pour la saison prochaine.

En parlant de saison prochaine (ma foi voici une transition fort bien trouvée !), nous sommes ravies et fières de vous apprendre l’arrivée dans la ruche de trois nouvelles joueuses : Charlotte, Sarah et Cécile qui, nous l’espérons, seront encore avec nous l’an prochain. Cela monte notre effectif à 14 filles, ce qui pour nous est géniallissime. Je tiens aussi à préciser que Betty et Manon nous ont aussi rejointes mais elles ne sont pas encore majeures donc ne jouerons pas avec nous l’année prochain. Nous somme bien sûr ravies de les accueillir tous les mardis soirs quand même !

Je terminerai ce dernier article officiel par un grand remerciement spécial à Nico, notre super coach qui ne nous lâche pas, nous fait de supers entraînements tous les mardis et jeudis, qui nous soutient et nous supporte toujours malgré tout ce qu’on lui a fait et sans qui l’équipe ne pourrait tout bonnement pas exister (ben oui un paquet de filles en crampons sans personne pour guider tout ça ça sert pas à grand chose…). Donc voilà, un grand merci, je pense, de la part de toute l’équipe ! (et on sera là la saison prochaine !!!!)

Merci aussi à Yann, notre dirigeant, l’homme de l’ombre, que nous n’avons malheureusement pas vu beaucoup cette année pour diverses raisons, mais que nous n’oublions pas !!!!

Sur ce, je pense (et j’espère !) que ce n’est pas mon dernier article de l’année,

peut-être allons nous essayer d’organiser des matchs amicaux, on vous tient au courant ! A bientôt ;+)

Jolly Good

Et voici enfin le récit que vous attendiez tous (ou pas… ^^) : celui de notre WE à Sleaford !!!!

2010-03-26.jpg

Tout a commencé un samedi matin (le 4 avril à 7h30 exactement), sur le bord d’un trottoir à Lille, rue de Solférino. Catherine est en retard. Bon, en même temps, c’est pas comme si c’était la première fois que ça arrivait hein, et puis elle est déjà sympa de nous emmener à Marquette Mareyva et moi… Oui mais bon quand même il est 7h45 et le bus part à 8h du club…

Ah, ça y est, la voilà ! Nous arrivons à l’heure au club et un des « gamins » ayant oublié sa carte d’identité (nous partons avec les U13s et U15s) on pourrait même dire en avance !

Ca y est, c’est parti pour trois jours de rugby, de rires, de copines et de rencontres ! Histoire d’annoncer la couleur tout de suite, début de l’apéro à……. 9h30 ! Au menu : pâté, saucisson, camembert, bière et….euh… mixture bleue spécialement concoctée par nico. A 12h il ne reste plus une seule chips dans les sacs, par contre la réserve de bouteilles est loin d’être vide.

Le trajet ne sera fait que de verres pleins -> vides, de rires, de chants, de jeux, de siestes pour certaines.. Bref, ça commence bien !

Arrivée à Sleaford vers 16h, sur le pré les seniors tous de rouge et de noir vêtus mènent un combat acharné contre des verts et blancs. Le temps de nous remettre vite fait du voyage, de respirer un peu d’air frais et de dégourdir nos gambettes et nous rencontrons deux homologues anglaises. Et là…c’est le drame ! Ben oui, l’accent du Nord en Angleterre c’est un peu comme le ch’ti pour un Anglais fraîchement débarqué.. c’est dur ! mais heureusement Catherine, notre prof, est là !

Fin d’après-midi au club, « dîner », bière, discute, cidre, chants anglais, bière, défis, cidre, et vers 20h30, départ pour le pub !

Et là, c’est le début d’une soirée de folie ! Premier pub, posé, fun mais après quelques temps on se lasse. Qu’à cela ne tienne, c’est parti pour le 2ème ! Pas top celui là, pas de sièges, pas de musique, pas de lumières, on bouge très vite. Arrivée dans le 3ème, et là c’est que du bonheur, petite boîte de nuit, on ne partira que vers 2h parce que notre hôte pour la soirée nous traîne dehors.

Taxi puis retour chez notre hôte de la nuit = Bo. Nous dormirons à 12 chez elle (enfin 15 si on compte en plus Bo, son copain et Gemma). En gros on s’entasse. Et là, à 2h30, alors qu’on se fait une raison (on va peut-être dormir quand même), Bo nous annonce qu’elle a commandé des pizzas ! Bon…. Coucher à 3h (heure anglaise), demain on joue, faut pas pousser mémé dans les orties quand même !

Réveil le lendemain, bouche pâteuse mais en grande forme quand même curieusement, je me dit qu’il doit bien être 10h du mat’… Grosse erreur, en réalité Deb’ m’apprend qu’il est….. 7h30 heure anglaise ! Ah… on a dormi 4h… Tout le monde se réveille progressivement (on a cru perdre camille sous sa couette mais non, elle emmerge aussi), douche, petit dej anglais et on est parties pour le terrain!

Arrivées sur place, tenues enfilées et crampons chaussés, pas trop d’inquiétude, les filles nous ont dit hier qu’elles ne seraient que 7, peu entraînées et se connaissant mal. Bon ben ça va être cool alors !

Sortie des vestiaires : « mais…pourquoi elles sont 9? » « Pourquoi elles font toutes 2 fois notre gabarit ? » Bon ben finalement ça va être un vrai combat.. tant mieux ! nous apprenons aussi que nous jouerons selon les règles internationales = mélées poussées, « boah ça doit pas être bien dfficile ! ». Bon ben si en fait…. On n’en aura gagné qu’une…

Bilan du match : défaite 25-7 mais Nico a dit qu’on a développé du bon jeu, alors ça va ! ^^ Nous nous souviendrons longtemps des mélées, de l’incompréhension totale face à l’arbitre et son accent, des « quelques » plaquages hauts…

rugby-sleaford-2.jpg

Je ne sais pas si on voit vraiment bien là….

rugby-sleaford-2-copie-1.jpg

Voilààà c’est bien mieux comme ça ! Léger plaquage haut ^^

Et puis les supporters qui hurlent sur le bord du terrain, on n’est pas habituées mais qu’est-ce que ça fait du bien ! Au final, un match dur, mais peut-être le meilleur que nous ayons vécu. Et surtout, à la sortie du match, on remarque que les Anglaises sont épuisées, on les a tuées ! (ou presque…)

Le reste de l’après-midi est consacré aux matchs des jeunes (commentés par notre excellentissime Catherine et sa radio-gobelet !) puis à une soirée au club.

Nous n’y ferons pas long feu puisque nos copines nous ont appelé un taxi => direction le pub de la veille, où nous ne restons pas longtemps faute de place, du coup départ pour le 2ème pub, où un canapé nous attend ! Soirée sous le signe du shooter, nous testons une « spécialité » mais très vite le thème est choisi : soirée teq paaaaaaaaaaaaf ! 2 tournées (le double pour moi, il restait toujours un verre plein il faut bien se dévouer…) et quelques danses et coups de poing sur le jeu à 1£ plus tard, retour vers le club à 00h. Camille a perdu sa montre (laquelle ? « la violette !!!! » euh….elle était pas marron ? « ah ouaiiiiiiiiiiiis c’est çaaaa !!! »), c’est noté on ne la fera plus boire…

Ce soir, on ne dort pas chez Bo mais dans les vestiaires du club. Ben oui, on ne voulait pas l’ennuyer, on va se lever tôt et tout ! On n’aurait peut-être pas dû… Il manque un sac de couchage, du coup Cracotte et Delphine se dévouent pour moi et partagent le leur. Et c’est parti pour une loooooooooooongue nuit, à même la dalle de béton, dans des sacs fins pour la plupart, sans rien à mettre sous la tête. Le lendemain, Nico subit une aggression hydrique (on se demande bien de qui…) et les courbatures de la veille se sont intensifiées. Bizarrement les avants ne peuvent plus tourner la tête…

Après quelques déboires avec le car (batterie vide…), nous partons vers 10h pour aller visiter la belle ville de Lincoln et ses monuments. Déjeuner rapide au Burger King et retour vers la France, moins alcoolisé que l’aller (après 3jours non stop il faut savoir freiner quand même…)
Nous arriverons à Marquette vers 23h le soir, et après des au revoir déchirants (on se revoit dans deux jours) chacun repart vers son home sweet home.

Il ne me reste qu’une chose à faire : écrire un grand MERCI au club d’avoir organisé ce we géniallissime grâce auquel nous avons pu mieux nous faire connaître dans le club. Merci aussi aux entraîneurs/éducateurs des plus jeunes grâce auxquels le we a été encore meilleur ! L’équipe est encore plus soudée aujourd’hui (si c’est possible) et c’est que du bonheur !

rugby-sleaford.jpg